vendredi 9 mai 2008

Solution et nouvelle...

Mesdames, Messieurs, j'ai une mauvaise nouvelle (surtout pour les italiens) et j'en suis desole.
Et oui, en ayant un choix difficile a faire, j'ai choisi de nouveau l'aventure. Comme ca j'aurai plus a raconter a mes petits enfants quand je serai vieux.
Maintenant je vous raconte la version complete.
Tout d'abord, voila la solution du jeu. Katyucha avait (presque) gagne en disant que ca parlait de flamenco.


Tout a commence par un des jours stressants ou tu te reveilles pour demander une augmentation a ton boss. Et logiquement, il en suit la recherche d'un nouveau boulot potentiel.
Si je change de boulot, pourquoi ne pas tout changer ?
Et donc je me suis retrouve a m'enregistrer sur des sites albanais de recherche d'emploi pour faire cuisinier a Dubai. J'ai decide de faire mon CV en anglais au lieu de le faire en bènouèse. Disons plutot dans le dialecte anglais de la langue bènouèse.
3 jours apres, un catalan m'a appele pour me proposer de faire patissier de nuit, specialise en creme catalane.
Successivement, ils m'ont appele pour faire jardinier a Munich, pizzaiolo a Belfast, policier a Chicago et chanteur a Prague.
2 jours encore apres, un anglais m'apelle en commencant par "buonas dias". Il habitait dans le nord de l'espagne et il avait besoin d'un informaticien pour l'aider a faire du surf sur la cote atlantique.
Et donc, apres y avoir bien reflechit (et apres 20 jours et 5 entretiens avec eux, j'ai eu le temps), j'ai decide d'accepter.



C'est ainsi que debuta le jour glorieux du 7 mai, juste un jour avant la fete de la liberation francaise, donc vraiment, en temps de guerre.
Le matin j'avais rendez vous telephonique avec la responsable du personnel surfiste. Je me suis mis comme toujours dans un jardin tranquille de Rome pour pouvoir bien parler et entendre. Devant moi toutes les tondeuses de Rome se sont arretees, toutes a moteur 500 chevaux.
Apres une demi-heure d'attente, rien. J'apelle. Pas disponible, aujourdhui trop de vent, on verra quand ca se calme.
1 heure apres ils m'apellent et me disent que tout va bien et que la planche est meme toute prete.
1 heure encore apres je cherche sur internet "lettera di demissione". Bizarre on trouve rien. 1h encore apres j'ai decouvert qu'en italien on dit "dismissione". Hier j'ai decouvert qu'en fait en disait "dimissione".
Et ce jour la je suis alle au combat contre la secretaire et toutes les instances supremes de l'entreprise.
"mais tu es sur ?"
"oui"
"mais comment ca tu t'en vas ?"
"a pieds"
"mais tu es sur ?"
"oui"
"mais pourquoi ?"
"La plage d'Ostia est trop loin, et les vagues sont trop basses, ya rien a faire"
"mais tu es sur ?"
"oui"
"Et si on met des gros ventilos et qu'on se met tous a souffler ?"
"je pense que ca suffira pas"
"mais tu es sur ?"
"oui"
"regarde que la bas ils ont pas les pates et les cannolis siciliens"
"je sais" (arg tu me prends par les sentiments !!)
"et la ils ne parlent meme pas pugliese"
"je sais.."
"Et ya meme pas le baba napolitain !!!"
"je sais...."
"Et comment tu feras sans la pizza positaine et la mozzarella de capua ?"
"je sais......"
[il en suit la liste des 246687546 produits italiens]
"Tu veux qu'on en parle de tout ca ?"
"non"
"mais tu es sur ?"
"oui"
"alors ciao"
Je retourne a mon boulot et la.... coup de theatre, tu crois toujours que c'est finit et en fait non !
Je vois un mail d'un portugais qui me propose de bosser dans un chantier napolitain et de laver les assiettes apres.
Et la aussi qu'ils font du surf.
J'avais dit a la boite espagnole que j'etais sur que je voulais venir chez eux, que j'acceptais, et que meme ma mere et son voisin etaient d'accord.
Enfer et damnation !



Hier j'ai parle avec ce portugais, il m'a parle lui aussi de tout les plats tipiques jusqu'a me faire sortir 1 litre de bave.
J'ai donc dit a toute l'espagne que mon chien etait mort et que je devais attendre les 4 jours de deuil pour pouvoir repondre.
Et je suis en train d'attendre des nouvelles d'un portugais...
Pour ma sortie d'Italie, j'hesite entre la furia espagnole et faire a la portugaise. Qui saura. Je vous tient au courant les prochains jours.
Et donc, la vraie solution du jeu etait :


De toute facon vous pouvez tous savoir que je suis vraiment desole de quitter l'Italie. Dans tout les cas je retournerai voir tout les italiens, c'est meme possible qu'apres 2 mois je comprendrais qu'ils m'ont vraiment naturalise, on sait jamais !
Comme un desir de devoir en sortir pour mieux comprendre comment c'etait a l'interieur.
De toute facon une partie de moi je la laisserai ici.
Date prevue de depart : dans 2 mois.

Dans 30 minutes je pars le week end pour Berlin retrouver le gagnant : Katyucha. A lundi !

4 Commentaires:

At 9 mai 2008 à 17:34, Anonymous Anonyme a dit...

Ramene ton cul d italien portugais. Les allemandes sont encore mieux qu a Cologne !!!!!

 
At 9 mai 2008 à 19:39, Blogger Yoggy a dit...

aie chorizzo !

 
At 9 mai 2008 à 20:31, Anonymous Anonyme a dit...

Quentin avait un tonton d'Italie... pour pas le troubler, on lui dira qu il a un tonton de ... d'Europe

PS : les claviers allemands, c'est chaud

4'

 
At 9 mai 2008 à 21:26, Blogger jyby a dit...

Une lechouille au gagnant, ainsi qu'a Anna si tu la vois :)

J'ai des bons logiciels pour enseigner l'espagnol si tu veux. Tiens nous au courant, que je sache ou je passe le jour de l'an l'annee prochaine! (Ca m'interesse de venir au Portugal, je veux apprendre le portugais, les Bresiliennes sont tres belles!)

Et tes housemates, ils ont envie d'aventure outre-Rome ou pas?

 

Enregistrer un commentaire

<< Home