jeudi 22 novembre 2007

Les piscines de Rome

Ca fait un an et demi que je devais faire ce post, maintenant il est temps.

Il y a super longtemps, a la nuit des temps de ce blog, des millions de post plus tot, j'ai parle des piscines de paris.
Apres tout ce temps et ces aventures, c'etait difficile, j'ai mis toute mon energie a l'epreuve : je peux continuer ce post, ecrit en cebuenese ancien.

Donc, apres la carte d'abonnement ATAC (equivalent RATP) que j'achete tout les mois pour utiliser les super moyens de transport de Rome, maintenant j'ai la carte des transports maritimes en ville dans les villes qui ne sont pas sur bord de mer.



Et tout le monde sait que les transports a Rome sont peu nombreux et difficiles a utiliser. Combien de touristes on voit essayer de comprendre comment on fait pour monter dans un bus, pour savoir ou on est, ou on va, et quand on est arrive au bon arret (et meme certains romains n'ont pas encore compris). Qu'ils sont donc contraints d'utiliser le metro, qui semble facile vu qu'il n'y a qu'un seul changement possible. Erreur: ils n'avaient pas devine que tout les distributeurs ne marchent plus et meme les gens qui vendent les billets ne marchent plus. Et ils vont tous faire desesperement la queue derriere 2000 americains comme eux, pour un taxi avec conducteur qui parle seulement le dialecte romain ancien.

Alors immaginez quand le transport en question n'est pas sur la terre, mais sur l'eau. Et pas sur l'eau du Tibre, Non je parle des grandes baignoires qu'on trouve dans certains endroits de la ville (non je parle pas de ta baignoire chez toi!) ou on peut nager pour faire semblant d'etre champion du monde de nage. Ah oui, en francais, ya un nom pour ca. On apelle ca une piscine.


Alors, apres un an et demi d'experience a Rome, je commence a placer le mot piscine dans une conversation avec un ami. Bizarre dans ce pays, quand tu dis "blabla piscine blabla", ils te repondent "blablbalblabla salle de sport blablbalblabla". Mais en italien, une salle de sport est une piscine ? Et non.
Mmm, tu poursuis ton discours avec ton romain prefere, et tu arrives a la question super importante en italie (parce que oui, apres tout ce temps, tu t'es entraine, tu as compris que la c'est la premiere chose a demander) : le prix.
Et la il te parle d'un prix exagere, pire que ta pire facture d'electricite en hiver quand tu as laisse allume le fer a repasse tout le mois.

Et apres des mois de recherche intensive, ou tu as aussi decouvert que pour pouvoir espere voir la piscine de pres, tu dois faire voir tout ton dossier medical, radio de la cheville a 12 ans et empruntes digitales comprises, on a fait le tour des piscines.
Un tour de 24 heures apres une semaine de preparation psychologique. Pour finir desesperes a entrer dans une boutique de plongee pour demander le prix d'une combinaison et jusqu'a quelle temperature on peut nager a Ostia. J'ai encore la carte de visite, sympa le type.



En faisant ce tour des piscines, on a vu de tout : de la petite baignoire, au magasin de plomberie, a la piscine gonflable pour gamins chez Auchan. On a commence avec une piscine de luxe au prix juste (l'entree etait interdite a ceux qui n'avaient pas le maillot de bain dessine par Gucci lui meme). Pour arriver a la piscine au prix juste (mais juste pour nous cette fois ci).
Juste qu'ils ont eu l'idee d'entree dans le concours de l'administration italienne la plus casse couille. Je vous laisse lire les conditions d'entree. C'est pas ecrit, mais il fallait reserver l'inscription plus de 6 mois en avance.



La piscine d'apres, elle etait ouverte seulement le dimanche matin de 9h a 11h, a part les dimanches ou le gardien ne reussit pas a se lever le matin parce qu'il a fait la fete comme chaque samedi soir. Et elles sont toutes paril. Ouvertes ou le dimanche matin ou le samedi matin a des horaires plus absurdes les unes que les autres. Ils se font le concours de moins d'adherents possibles.

Et apres desespoir et lutte contre les crocodiles du Tibre, un miracle est arrive. On a trouve la piscine de nos reves !!
Meme pas cher, ouverte plus d'un jour par semaine, aussi ouverte au modestes travailleurs francais.
Et c'est vraiment la piscine de nos reves : a 23.7 metres d'une patisserie napolitaine, 50 d'un resto chinois, avec sur la route 3 glaceries, 2 patisseries, et au moins 30 bars pleins de croissants. Parfait pour prendre en 2 secondes toutes les calories que tu aurais depense en 57 heures de nage intensive.



A ce jour, j'y suis alle 3 fois. La premiere fois pour deposer la radio de mon pouce gauche et surtout payer en dollars cash, argent qui sera depose directement sur leur compte aux iles Caimans.
La 2eme fois, pour nager. Le mercredi soir, c'etait ouvert entre 20 et 22h.
Contrairement a tout ce que j'ai ecrit dans mon ancien post, c'est tranquille. Le traffic romain se voit d'un autre point de vue en piscine. Quand les gens insultent les autres voitures devant leur volant pour pas se faire trop entendre, en piscine, les gens insultent sous l'eau, donc a part les vagues tsunami qu'ils font en urlant dans l'eau, on entends rien.
Pour la logique, toujours la meme chose : ou il n'y a personne, ou tout le monde en meme temps.
Apres, c'etait un peu piscine sicilienne : ils se connaissent tous, semblent tous sympas, mais pas avec toi qui est nouveau.
Ils ont tous le maillot Dolce & Banana parce que le type qui les vends est un ami a eux. Ils reservent l'allee 1, 2, 3, 4 et moitie de la 5, parce qu'ils sont beaucoup, et ils sont la depuis toujours. Le neveux fait maitre nageur, le cousin controle les entreees et la piscine est une entreprise familiale.
Donc c'est clair, le soir, ya une taxe a payer. Parce que le dernier qui n'a pas paye, il a fini accidentellement au fond de la piscine.



L'autre jour, je suis alle le matin. Il y avait les seules personnes disposees a se lever tot : les vieux. Il y avait le cours d'aquagym douce pas trop violent en eau chaude pas trop chaude, ou ils sautent tous dans l'eau avec le prof qui s'agitait plus qu'eux tous ensemble.
Le plus beau, c'est qu'a l'entree, il n'y avait personne pour faire payer l'entree. A l'interieur ils etaient tous occupes, a la sortie j'ai couru pour m'echapper. A la napolitaine. Et vive l'Italie, forza Napoli.