jeudi 4 octobre 2007

Musees internationaux de la pizza

Ce week end c'etait les journees internationales du patrimoine.
Joli nom non ? Moi j'y croyais pas.
On a profite de l'invasion de venetiens a peine sorti de leur lagune pour aller voir quelques patrimoines.
Ils etaient nombreux, a la base venus pour asperger de farine e oeufs perimes notre nouveau jeune diplome et coloc Federico, qui est passe dans tout Rome avec la casquette de controlleur SNCF a demander aux jolies filles de deviner le prix d'un metre de rail en inox et lui faire un bisou sur la bouche, d'apres la tradition stricte de Padova.
On est donc sorti avec ces gens du nord a la recherche d'un musee gratuit. Quelques jours auparavant, j'ai cherche sur tout internet pour trouver un morceau de gratuite dans ce monde d'arnaque touristique.


Rien.
Les journees internationales intermondiales intersallitaires du tourisme patrimonial c'etait un jeudi et il restait seulement le dernier dimanche du mois. Dans les 2 cas, la liste entiere des musees gratuits etaient tous localises dans le grand territoire du Vatican. Et ils ont tout fait pour les cacher, ces journees. C'etait seulement a l'entree du premier musee qu'on a decouvert qu'ils jetaient en l'air les billets d'entree. Et vu la pub, yavait presque aucun touriste pour les attraper au vol.
On a donc visite le musee national romain avec ses 50 batiments divers avec horaires divers. Tous les plus loins les uns des autres, pratiquement ils pourrait y en avoir un a Paris.
En premier, on a visite le musee des statues sans tete et des pierres romaines.


La, ils faisaient des hypotheses incroyables pour trouver une phrase de 5000 mots a partir d'un petit bout de mur ou il y avait seulement 2 letres. Enfin quand meme, des fois ils hesitent entre 2 phrases.


Juste apres, on est aller au musee des tetes (vous vous rapellez les statues sans tete dans l'autre musee ?)


Et meme dans celui la, ils sont super forts pour faire des hypotheses. Ils ont pris des tetes partout et apres ils se rapellent plus de qui c'etait. Sur la carte d'identite, yavait seulement la photo.


En somme, dans ces musees, on dirait qu'ils ont pris des morceaux a l'arrache et ont invente une organisation revolutionnaire. Il me manque a voir le musee des nez, des bras droits, des pieds et de pleins d'autres choses.


Parfois les morceaux, ils les portent tous dans une seule eglise. Et tu te demandes pourquoi le style est super "charge".


Apres, on est alle pas loin du Pantheon, voir un truc qui devait etre ouvert exeptionnellement ce jour la. Alfonso a vu le journal tele qui en parlait, 30 minutes le temps d'y arriver en courant, et c'etait deja ferme. Ca fermait pile a l'heure du journal tele.
La conclusion : les journaux ne te disent jamais en avance les choses, jamais "attention, dans 15 jours, yaurait cette chose la ouverte tres jolie et gratuite". Ils te disent toujours "aujourd'hui c'etait ouvert joli et gratuit" et ils n'ont pas le droit d'en parler avant que ca ferme. Ainsi tu le vois a la tele, et tu es motive pour y aller le jour ou ca coute 2 fois plus cher que la normale.
Ce qui est interessant, est qu'a la tele, ils font toujours voir une queue enorme de gens. Peut etre qu'ils les paient.

Le soir, on est alle dans notre bar prefere Societe Lutece. S'assoir a une table reservee au nom d'Anglea, qu'on a jamais vu passer. Pourquoi reserver ? On a ecrit le resume de nos pensees sur ce morceau de papier.


Hier, pour oublier ces aventures, on est alle a la fete de la bierre a Ostia. C'est la seule fete de la bierre ou c'est ecrit "fete de la pizza" a l'entree, et ou tu peux manger une vraie pizza napolitaine tout en achetant un tournevis.


Cette fait etait au milieu des marecages venetiens, aussi les pizza a peine faites etaient pleines d'eau. Peut etre pour ca que la boisson etait pas chere.


Desole, j'ai pas encore mis toutes les photos sur mon album, a cause d'un proxy au boulot. Je vous tient informe sur la resolution de ce probleme gravissime.