jeudi 2 août 2007

Juillet des anniversaires

Juillet est deja fini, bordel, la moitie de l'ete !
Ce fut un mois d'anniversaires, anniversaire de vraiment tout et n'importe quoi.

Ce fut mon anniversaire(les photo). Et non, je ne suis pas poli, je commence par le mien. Rien a foutre, c'est mon blog, vous devez subir les enfants.
Un certain lundi, plein de gens ont debarque chez moi. Dans cette guerre des anniversaires, j'ai ete chanceux.
Et ils mange, apero francais-italo-francais (avec les fameuses rillettes apelles "proc en plastique" par les italiens) et dessert franco-sicilien (crumble et cannoli infinis). Et ils ont chante, jusqu'a sentir la pluie tomber de quelques etages au dessus. Jusqu'a lire un mail de mon proprio qui dit que dans mon batiment ils sont tous jalous de pas avoir ete invites.


Mais le plus beau, et pour cela je remercie beaucoup les interesses, est le cadeau que mes ex-collegues m'ont fait : une serviette brodee a fil d'or avec tout les noms et nicknames de la bande, tout fait main par quelque employes en informatiques a Telecom Italia.
Ils ont pense jour apres jour pour ne pas faire une gaffe en se trompant dans quelques consonnes du mot "anniversaire". Un travail collectif, qui vient du coeur. Vraiment super.


Ce fut l'anniversaire de mon petit neveu, Alexis. (les photos). Le meme qui fait pleins de conneries et a perdu le concours des anniversaires avec 24 points de retard. Et oui c'est moi le plus fort.


Ce fut l'anniversaire d'un collegue. Il a pris volontairement des jours de vacances pour que personne ne lui souhaite.

Ce fut l'anniversaire de la Bastille a Paris : 218 ans, et elle n'est pas encore ressucitee. (les photos et videos) Mais, comme vous avez pu le voir, ils ont essaye de refaire voir sur la tour eiffel le feu d'artifice qui a eu lieu en 1789.


Ce fut l'anniversaire de mon voyage en puglia (le s photos). Et di nouveau on l'a fait, on est alle a Taranto. Voir la supercebuengrandmere, entierement elevee a la bierre locale Raffo. Et oui, la Raffo conserve, elle fait toujours des pates (orechiette) que quand tu manges, tu meurs brule sous la chaleur pugliese. Et rien a faire, meme sans boire, la plage est magnifique et les photos trop belles. Je veux faire pugliese et parler tarantino antique dans une seconde vie.


Ce fut l'anniversaire de la disparition de l'empereur Adrien : le 10 juillet. Pour feter ces 1869 de manque cruel, ils ont passe a la tele une emission sur Tivoli et sa villa, villa adriana. Avec Alfonso mon colloc, on a vu des belles images et on a decide un matin d'y aller (les photos et videos).
Arrives a une gare de Rome en cherchant un train pour Tivoli sur les horaires, on a trouve un train qui allait tranquillement jusqu'a Pescara. Tranquillement aussi, apres avoir vu passer 3 arrets Tivoli, on est descendu au premier arret qui sembra sympa ("oh t'as vu les cascades !"). Et c'etait Tivoli centrale premier arrondissement premiere section centre.
Apres une petite ballade a l'arrache decouvrant des belles choses, et puis rien pendant 2 kilometres. C'est ou la villa Adriana qu'on a vu a la tele ? On rentre dans le dernier bar ouvert de l'autoroute sur laquelle nous etions. Une chinoise-napolitaine nee a Tivoli reponds et nous dit avec l'accent "5 kilometres a pieds par la bas, mais vous etes jeunes !".


Bons et braves nous remercions la madame, sortons commencant a marcher. A 2 metres du bar, elle sort et commence a communiquer en napolitain, en utilisant au moins 5 bras pour faire des gestes, hurlant avec son accent. En 5 minutes, on se retrouve dans la voiture d'ami a lui qui passait par la.
Dans la voiture le type demande "vous allez ou ?" "A villa Adriana" "Oui mais ou a villa Adriana ?" "Ah".
C'est ainsi qu'on decouvra que c'etait le nom d'une ville. La tele avait deja menti.

Apres il demande "Qu'est ce que vous venez faire a villa Adriana ?" Alfonso en brave napolitain repond "Ah nous on vient voir les fontaines, tout ca!" (en se rapellant d'une belle image a la tele). Le type repond "mais la ya pas de fontaines. Elles sont toutes a Tivoli" en faisant voir la direction inverse.
Deuxieme mensonge de la tele, mais pourquoi on a regarde cette emission de merde ?
J'avais envie de raconter que nous on avait vu cette jolie emission et apres on a decide de venir bien prepares et organises.
A la fin j'ai montre un endroit au hasard et j'ai dis "ah oui, on doit s'arreter la !", on est descendus, on a marche pour arriver finalement a la villa Adriana.


Apres avoir revu les jolis paysages de la tele, on est retournes a Tivoli revoir les jolies cascades qu'on avait vu depuis le train.


Super journee a l'arrache. Pour feter l'anniversaire d'Adriano, ils ont meme mis des bougies sur la montagne.


Anniversaires des etudes de Fviohrenszio : apres 15 ans d'universite et d'etude sur les piqures d'insectes equatoriales de puglia dans la mer de Chieti, il a reussi, il a son diplome ! (les photos) Miracle. Comme les diplomes en Italie, ils sont toujours miraculeux. Les etudes semblent ne jamais finir (comme cet Alberto de Medialogic qui avait la barbe, marie, 2 enfants et quand je lui demande depuis quand il bosse ici, il me repond "non je bosse pas, moi je suis etudiant"). Et apres des annees et des annees qu'ils en parlent, apres avoir repousse 3 fois l'echeance d'un an, le jour arrive : la soutenance, le diplome.
Incroyable. Je pense que quand ca t'arrive, le matin tu penses que ce n'est pas possible, qu'ils vont deplacer la date d'un an. Ou que yaura pas d'electricite pour le PC ni de stylo pour signer le diplome.
Et non.
Alors tu fais la fete, tout en grand. Grand comme le bourrage de gueule et comme les morceaux de la tarte que tu auras achete pour l'occasion.


Pour moi c'etait l'occasion de faire l'aventure "6 heures a Pescara", en sortant du boulot apres avoir tue mon boss qui voulait me faire rester, repondu non aux 3 appels de la segretaire qui voulait me faire faire des heures sup, et saute au dessus des gens pour avoir le train de 18:35 en partant a 18:24 de mon boulot. Aller Pescara, biere, fete, biere, biere, vin, biere, croissant et retour Rome.


Et, le plus beau pour la fin : mon autre anniversaire : 1 an. 1 an d'Italie !
Le 2 juillet 2006, je passais la frontiere italienne apres avoir dis au revoir a ma famille et mon neveu 10 heures avant. Pour arriver apres 22 heures de voyage dans un bus polonais avec film polonais, a la gare Tiburtina en attendant mes valises recuperees par miracle de je ne sais ou, moi parlant un italien qui semblait etre la meme langue que le film du bus.
Ce fut aussi l'histoire de cette annee : geniale, drole, pleine d'aventure, et je dois le dire, de bol.

Donc c'est la larme a l'oeil que je remercie tous, mon aventure est la votre, pour le moment je n'ai pas de raison de partir de l'Italie !

1 Commentaires:

At 4 août 2007 à 12:24, Blogger jyby a dit...

Joyeux Benniversaires!!!!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home