vendredi 27 avril 2007

Tout est la faute de Le Pen !

Dommage, pas trouve beaucoup de temps pour ecrire sur ce blog. Pourtant, plein de choses se sont passes entre temps. Maintenant, je vais tout vous raconter. Dans ma langue, en Chébenouite.

Tout a commence a 1500km de distance. Dans un village perdu au milieu des champs de patates, le 22 de ce mois ci ou ont gagne 2 candidats paysans a quelque election nationale per le president des presidents paysans : Sarkozy et Royal.
Tous sont tres contents de la maigre performance de Jean-Marie Le Pen, fils direct de Mussolini. Ceci, dans toutes les provinces de la region : Sennevieres , Chevreville , Nanteuil-le-Haudouin , Verderel-lès-Sauqueuse , Beaumont-les-Nonains , Caisnes , Aumont-en-Halatte , e surtout Hadancourt-le-Haut-Clocher.


Le soir meme, pour feter les resultats, sont arrives pleins d'etrangers de toute l'europe : de la Campania en passant par la Puglia, avec quelques extra-europeens francais. On a alors renouvele la formule Pasquette : ca suffit pas de la bouffe pour 50 quand on est 5.
2 bieres ne suffisent pas pour une personne, pas assez d'une poelle pour tous. Il faut la mega-giga-extra-poelle !


Apres cette soiree memorable (on a meme une video de notre super-biere-heros Alfonso), l'after etait dedie a la Bouche de la verite (un des monuments ici a Rome). Vider un verre de bierre dans cette bouche pour l'envoyer directement aux romains d'il y a 2000 ans. Bah oui, ils ont soif depuis le temps.
Et on etaient pas seuls, il y avait une vraie rave party organisee par quelques drogues professionels, surveille par tous les policiers de Rome mis ensemble dans ce km carre de la ville.
Par chance, pour rentrer a la maison, il suffisait d'attendre le bus : tranquille, le 781 passe dans 8 minutes precises.


Sous l'effet de quelques champignons, nous nous sommes rapelles les aventures de quelques jours auparavant, quand on a fait l'experience de mettre des italiens sur 8 roues. Un italien est né sur une Vespa, donc 2 roues. Ces 6 roues en plus, ca le tue. Parce la puissance du moteur 50cm cube, il la sentait sous son poignet, mais pas sous ses chevilles, contrairement a un francais neé sur les trottoirs immenses et lisses de panam.
Aussi la cigarette, qui fonctionnait super bien pour demarrer le scooter, ne fonctionne plus pour aller plus vite. Il reste seulement le bus, toujours le 781 qui passera toujours dans 8mn.


Mais apres tout ce bordel, qui nettoie ?
Toujours ces etrangers, que les multinationales americaines paient 3 dollars par an. E ils font aussi travailler les enfants. Maintenant aussi dans les pays civilises comme l'Italie (ou, si on considere Naples en Italie, moitie-civilises). La honte !!


Le jour d'apres, c'est aussi moche pour ceux qui ont fait du bordel. Aussi pour mon coloc napolitain, qui, apres une baston avec des inconnus devant le colysee (au moins c'est la classe), il a vu sa photo finir dans le bel album de la police.


Le jour d'apres, c'etait aussi l'occasion pour moi d'aller au boulot avec ma nouvelle rolls royce coupée, ou lamborguini, avec ABS, airbag lateral, gps manuel et ammortisseurs high-tech. Parfaite pour se la peter en boite le samedi soir. Putain, dommage qu'on peut pas mettre une fille derriere, pour depasser les motos dans le traffic de Rome. La classe.


Et pour fini, les jours apres la fete, il fait toujours un sale temps. En fait, entre les grelons balles de golf qui tombe de je-ne-sais-ou, c'est mieux de rester dans sa BMW tranquille a ecouter Mozart, gare dans la via delle quattro fontane en pleine tempete.


Merde, ma lamborghini n'est pas decapotable !