vendredi 27 avril 2007

Tout est la faute de Le Pen !

Dommage, pas trouve beaucoup de temps pour ecrire sur ce blog. Pourtant, plein de choses se sont passes entre temps. Maintenant, je vais tout vous raconter. Dans ma langue, en Chébenouite.

Tout a commence a 1500km de distance. Dans un village perdu au milieu des champs de patates, le 22 de ce mois ci ou ont gagne 2 candidats paysans a quelque election nationale per le president des presidents paysans : Sarkozy et Royal.
Tous sont tres contents de la maigre performance de Jean-Marie Le Pen, fils direct de Mussolini. Ceci, dans toutes les provinces de la region : Sennevieres , Chevreville , Nanteuil-le-Haudouin , Verderel-lès-Sauqueuse , Beaumont-les-Nonains , Caisnes , Aumont-en-Halatte , e surtout Hadancourt-le-Haut-Clocher.


Le soir meme, pour feter les resultats, sont arrives pleins d'etrangers de toute l'europe : de la Campania en passant par la Puglia, avec quelques extra-europeens francais. On a alors renouvele la formule Pasquette : ca suffit pas de la bouffe pour 50 quand on est 5.
2 bieres ne suffisent pas pour une personne, pas assez d'une poelle pour tous. Il faut la mega-giga-extra-poelle !


Apres cette soiree memorable (on a meme une video de notre super-biere-heros Alfonso), l'after etait dedie a la Bouche de la verite (un des monuments ici a Rome). Vider un verre de bierre dans cette bouche pour l'envoyer directement aux romains d'il y a 2000 ans. Bah oui, ils ont soif depuis le temps.
Et on etaient pas seuls, il y avait une vraie rave party organisee par quelques drogues professionels, surveille par tous les policiers de Rome mis ensemble dans ce km carre de la ville.
Par chance, pour rentrer a la maison, il suffisait d'attendre le bus : tranquille, le 781 passe dans 8 minutes precises.


Sous l'effet de quelques champignons, nous nous sommes rapelles les aventures de quelques jours auparavant, quand on a fait l'experience de mettre des italiens sur 8 roues. Un italien est né sur une Vespa, donc 2 roues. Ces 6 roues en plus, ca le tue. Parce la puissance du moteur 50cm cube, il la sentait sous son poignet, mais pas sous ses chevilles, contrairement a un francais neé sur les trottoirs immenses et lisses de panam.
Aussi la cigarette, qui fonctionnait super bien pour demarrer le scooter, ne fonctionne plus pour aller plus vite. Il reste seulement le bus, toujours le 781 qui passera toujours dans 8mn.


Mais apres tout ce bordel, qui nettoie ?
Toujours ces etrangers, que les multinationales americaines paient 3 dollars par an. E ils font aussi travailler les enfants. Maintenant aussi dans les pays civilises comme l'Italie (ou, si on considere Naples en Italie, moitie-civilises). La honte !!


Le jour d'apres, c'est aussi moche pour ceux qui ont fait du bordel. Aussi pour mon coloc napolitain, qui, apres une baston avec des inconnus devant le colysee (au moins c'est la classe), il a vu sa photo finir dans le bel album de la police.


Le jour d'apres, c'etait aussi l'occasion pour moi d'aller au boulot avec ma nouvelle rolls royce coupée, ou lamborguini, avec ABS, airbag lateral, gps manuel et ammortisseurs high-tech. Parfaite pour se la peter en boite le samedi soir. Putain, dommage qu'on peut pas mettre une fille derriere, pour depasser les motos dans le traffic de Rome. La classe.


Et pour fini, les jours apres la fete, il fait toujours un sale temps. En fait, entre les grelons balles de golf qui tombe de je-ne-sais-ou, c'est mieux de rester dans sa BMW tranquille a ecouter Mozart, gare dans la via delle quattro fontane en pleine tempete.


Merde, ma lamborghini n'est pas decapotable !

mercredi 18 avril 2007

Elections

Ce post est en exclusivite, ecrit en vrai francais et non en francais-traduit-depuis-l'italien. Parce qu'il est important et cela fait plusieurs mois que je voulais le faire.
Dimanche en France, c'est les elections presidentielles. Et oui, vous savez, celui qui va gouverner le pays les 5 prochaines annees ?
J'ai envie de partager mon opinion personelle, mais pas pour vous dire pour qui voter. Ca non, c'est personnel. Plutot vous dire pour qui ne pas voter :)

Avant tout, c'est le president qu'on elit. Pas un gouvernement, un charpentier ou un maitre du monde.
Pensez a son role : trancher lorsqu'il y a besoin (normalement peu souvent), et representer le pays a l'etranger. Ce n'est pas lui qui fait les lois, et son pouvoir est limite meme si notre president actuel l'a elargit.

Ensuite, j'ai 2 candidats qui me font peur : Le Pen et Sarkozy.


Le premier, Le Pen. Celui qui avait un bandeau de pirate, qui faisait la guerre en Algerie, vantait la torture, et celui qui est condamne regulierement pour "apologie de crimes de guerre", "banalisation de crimes contre l'humanite", etc etc (cf le super palmares de ses 23 condamnations).

Apres il y a son programme. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Surtout la technique de "je vous ecoute" et de soigner au maximum le costume cravate. Lisez le programme. Tout est vrai dedans, oui, c'est des problemes que les gens ont. Oui.
Les solutions ? Bah, tuer les immigres et faire la guerre. Ca, non, c'est pas ecrit en gros.
Par contre oui, c'est ecrit que l'economie ira mieux. En effet, l'economie allemande n'a jamais ete autant florissante que pendant la dictature d'Hitler.
Pour faire campagne, tout est bon. En allemagne, les neonazis organisent des tournois de foot en intitulant "tournoi pour la tolérance". Pour recruter. Rendre les gens contents pour recuperer les voix.
En France, ils vont dans les banlieues appliquer la meme technique. Lister tout les problemes que les gens ont. "Au moins, Le pen il nous ecoute". Ah ca, oui.


Et ce gars a aujourd'hui 14/15% aux sondages du premier tour. En 2002 aux sondages il en avait 13%. Ca veut dire quoi ? Qu'un sondage ne veut rien dire, mais qu'il y a de grandes chances qu'il passe au second tour.
Si ce type est president, c'est clair, je demande la nationalite italienne et je fais venir ma famille.


En second, Sarkozy. Le heros des banlieues. Celui qui ne dit pas de tuer les immigres, mais pas de les passer au "karsher". Celui qui divise le pays en 2 : les gentils et les mechants. Et il trie.
Les gentils, c'est les policiers qui font du "bon boulot" (combien de fois est passee a la tele la scene dans laquelle il va dans un commisseriat ?). Il en faut plus, toujours plus. Il faut faire peur aux gens pour justifier les policiers (qui eux aussi, font peur). La peur attire la peur.
Parce que la solution du probleme des banlieues, c'est un sarkofage en beton qui entoure les immeubles, avec un couvre-feu a l'interieur et une armee.
L'integration c'est quoi? Pour moi c'est faire integrer un etranger dans la societe, le travail, les
amis, qu'en peu de temps, on dise de lui qu'il est "francais". Ou a la limite dire que ses enfants seront "francais". Pas cloturer un marocain dans les quartiers les plus pauvres, ou il n'aura rien a part la communaute marocaine pour l'aider. Ou il n'apprendra pas le francais et n'aura pas de francais comme amis. Les francais, eux, seront "dehors", et il n'arrivera jamais a les comprendre. Comme les francais n'arriveront jamais a le comprendre, ils ne feront pas l'effort d'apprendre sa culture.

"Travailler plus pour gagner plus" qu'il dit. Ah. Comment ? En supprimant les primes heures-sup. Donc tout le monde va faire des heures sup, car personne ne va dire "non, je prefere gagner moins". Et quand tout le monde dans l'entreprise sera aux "35 heures mais 39 sans compensation, mais 70 mieux paye"...
Le petit nouveau qui arrivera, il pourra dire "moi je veux travailler 35 heures" ? Meme 39 ?
Et non, il aura un salaire normal, en bossant 70h.


Pour l'enseignement, aussi, il faut "donner des moyens" aux universites. Pas en donnant des sous. Mais en la rendant privee. Pas mal, les ecoles peuvent se payer des profs qui en valent la peine. Comme en angleterre ou pour entrer en universite, la famille doit s'endetter pour 3 generations.
L'ecole gratuite laique et obligatoire pour tous ?
Non, car si tu seras pauvre, tu auras pas le droit a l'ecole.

Aussi, lui veut le plein emploi. Aussi, comme en angleterre, ou on doit avoir 3 boulot pour sortir la tete de l'eau. Ou ton boss peut te dire le matin que le lendemain tu seras chomeur. Ou si tu es chomeur, tu as le choix entre faire balayeur ou faire SDF. Car tout le monde doit bosser, si tu es
chomeur, tu auras rien. Sauf que pour trouver un emploi dans mon domaine, j'ai rarement vu moins d'1 mois.

Sarkozy, on pourrait le juger en tant que ministre de l'interieur : tres bon pour faire la guerre, mais est-ce que cela a vraiment resolu les problemes ?
Cf, un bilan de son ministère.


Ce gars la ? Il est premier dans tout les sondages, bref presque sur de passer au second tour. S'il est president, assumez. Mais s'il passe, on sera tous concernes.

Bref, je vois cette campagne un peu de l'exterieur et je pense avoir plus de recul.
Et je vois surtout un gros risque : celui de choisir la personne a la plus belle cravatte, plutot que
celle qui a les meilleures solutions.
Je vois cette campagne superamericaine : c'est plus important de savoir qui couche avec qui, plutot de savoir qui saura mieux aider le pays. Et les americains, ils ont votes Bush. 2 fois. Parce qu'il avait une belle cravatte et dans la guerre de la campagne, les gens hesitant, la majorite a pense qu'il fallait mieux voter comme avant. Peur du changement.
Sarkozy, on le connait, il a aussi une tres belle cravatte. Vous etes convaincus que le pays ne tourne pas rond, mais vous avez peur de changer ?

Donc, maintenant, votez pour qui vous voulez, c'est votre choix. Apres aussi, n'oubliez pas que ce premier tour sera surement decisif, cela se jouera surement a pas grand chose. Quoi que vous pensez, oubliez les medias, oubliez les sondages, oubliez qui vous etes, pensez a qui a le plus de bonnes idees, et aidera mieux votre pays. Pensez a comment utiliser au mieux votre droit de vote pour la France, et tout les francais.

Perso je croise les doigts, et j'ai peur... des francais.

mardi 17 avril 2007

tonton++ encore!

Je suis tonton de nouveau !!!
Une petite Laurine, 2kg920 46cm est nee a 11:02 ce matin.
Trop fort !!

Salerno

(desole ce post a un peu de retard...)
Le week end dernier (pas celui la), plein de belles choses : les photos
Je suis parti a l'aube le samedi, en train direction le soleil de la Calabria.
"Reggio, c'est ou ?" ai-je demande. Et oui la geographie, je l'apprends en voyageant !

Arrive a midi a Salerno, pour faire un super tour en scooter de la gare vers la ville de Nocera. L'aprem a Pompei. ON a cherche dans cette ville immense les origines de la fameuse position Pompei69. On m'a meme dit qu'il y avait une vraie demonstration realisee par 2 habitants, que le volcan a derange durant le moment le plus chaud de leur amour. Putain, super decu, on a pas reussi a les trouver ! Seulement quelques dessins explicatifs de la plus grande invention en 79 apres Jesus Christ.


Enfin, la grandeur de cette ville, le fait que tout est super bien conserve, c'est vraiment impressionnant, a voir !
Le dimanche, apres un repas de pacques interminable (premier primo, deuxieme primo, troisieme primo, premier secondo, deuxieme secondo...) et la digestion en 2 secondes top chrono, grace a la grappa (liqueur) maison a 70 degres, on a reussi a faire le bord de mer en scooter. Toute la cote, magnifique, vraiment. Je voulais m'arreter toutes les 10 secondes faire une photo. Le probleme c'est qu'au bout de 10mn, je suis arrive au bout de la memoire.


Le soir, chaque fois on est alle chez des amis d'alfonso, entre l'apero permanent sul les bancs du quartier, les jeunes du village qui se retrouvent tous a l'interieur de leurs voiture a discuter devant le bar du village, ecouter la musique de leur autoradio mp3/dvd/tv/frigo/machine a cafe a 5000 euro, et faire semblant d'avoir des amis qui apellent sur leur telephone portable (qui a les memes fonctions de l'autoradio, et qui coute aussi plus cher).
Mais le plus beau, c'est que, a Nocera superiore (ou les gens ne parlent jamais avec les gens de Nocera inferiore), on est bel et bien a l'etranger. Et oui, l'economie est differente. On parle en euro, mais pas les memes. Ici on paie 30 euros l'amende pour "a 2 sur un scooter louche, chacun sans casque et en sens interdit".
Le travail est different, on a l'impression que personne ne bosse, ou plutot qu'ils bossent tous a mort en negociation, socialisation et force commerciale.
La langue, avant tout, est differente. Quelques uns parlent un peu italien, mais l'italien du sud-est-centre avec accent sud-africain. Je me suis senti exactement pareil a quand je suis arrive les premieres fois en italie. A quand je savais dire "ciao", "grazie" et c'est tout. Peut etre que le chinois est plus facile a comprendre.
Une autre chose de cette region, les cimetieres. Il sont sont tous enormes, exageres. Ils mettent leurs morts dans des maisons plus grandes que les apparts ou ils vivent. Et quand il n'y a plus de place dans le cimetiere, ils font des immeubles (la chose rose a gauche). Et oui, veridique.


Lundi, on est alle a Pasquette (le nom italien pour le lundi de paques). Pasquette, ce jour apres paques ou les italiens s'inventent une tradition : aller en montagne/plage entre amis, manger et jouer.
Bonne idee. Mais tout est exagere. Immaginez un peuple entier de napolitains enrages qui vont sur la route de la montagne. Ils partent tous de chez eux a 7h du mat, pour ne pas passer la journee entiere dans les bouchons.
Apres, on va en montagne trouver un endroit tout pret pour manger. Aires de picnic, campings. Tous complets, meme a 50 euro l'emplacement. On paie cher ce jour la ! Meme pour le ballon de foot, 300 euro, 400 pour le ballon de marque.
Ensuite, on sort toute la maison qu'on a emporte dans sa voiture, ou plutot tout le frigo. Ca suffit pas a bouffer pour 50 si on est 5, il en faut pour 100 personnes !
Et vin a volonte. Boire jusqu'a ne plus pouvoir boire.
Donc, au debut c'est genial : on va en nature manger bien, profiter de l'air pur. Mais a la fin c'est apocalyptique : ils ont tous pollue a mort et brule la nature, on ne pourra plus faire pousser d'arbres durant les 5 prochains siecles. Et tout ce temps, on le passe a polluer nos poumons (fumer comme une equipe de pompiers) et l'air pur (avec le barbecue des 500 familles qui sont la).
Les gens, semblaient tres sympas, mais, dommages, tous etrangers. Une fille a demande a Alfonso qui j'etais, etc. Il lui a dit "Ne t'inquiete pas tu peux lui parler, il parle italien.". Elle a repondu "Mais moi non!".
Putain, on peut meme pas draguer !


On est enfin rentre via le train fantome qui partait a 7:46 de Salerno (ecrit nulle part que ce train existait, a part pour reserver). Et en fait ce train venait directement du Congo, apres des heures et des heures de voyage a 20km/h en voyage infini. Ils etaient tous siciliens a l'interieur, partis de Siracuse, arrives a Rome sans dormir apres 14 heures de train. "Le train, plus jamais", j'ai entendu. Il y a pire, le train allait jusqu'a Bologne (17h de voyage).

vendredi 6 avril 2007

Paques sous les lauriers

Demain, je descends a Salerno pour ce loooooong week end de Paques. Merci d'avance a Alfonso qui m'hebergera ces jours la, a Nocera.


Paques et lundi de Paques (qui est assez mitique ici), ca va etre super c'est sur !

Beppé!

Mardi soir, j'etais pour faire une bouffe chez moi avec Nadia et une copine a elle. Le meme soir, Guglielmo et Francesco sont alles voir Beppe Grillo, un critique connu ici.
C'etait sans compter la folie de 2 filles mises ensembles, pretes a faire n'importe quoi a l'arrache. Elles m'ont porte a la station de metro Palasport, on a fait la queue super longue (et gruge 50 personnes au passage) sous la tempetes, les pieds dans la boue.
Elles ont invente une histoire a dormir debout (genre francais qui est alle a Paris qui avait pris les billets par un amis a Londres qui l'a envoye en Australie par la poste e pris a Helsinki pour arriver ensuite en Italie, pour finir dans un portefeuille qui a ete vole !), pour avoir pu par magie, acheter des places a 18 euros et entrer sans problemes. Les photos de la soiree.

On etait tout en haut, mais pile au milieu. Soiree a l'arrache, mais tout etait prevu dans mon sac a dos Mac Giver (genre comme dans Paycheck, avec un verre de lunettes, un demi-stylo et une palle de revolver) : parapluie, appareil photo, piles, eau, et pile 3 plats de pates - manquait juste les fourchettes (la seule chose impossible a trouver dans ce palais des sports immense), ma bon, c'est rien.


Beppe Grillo, je n'ai jamais lu son blog, j'ai jamais ete le voir, et je lui donne mon budget pour la semaine, putain.
Et bien, j'etais pas decu. Un vrai spectacle. Generalement, j'aime pas beaucoup les critiques : ils parlent de ce qui ne va pas, jamais des choses qui vont bien, et exagerent toujours juste pour faire un beau spectacle.

Là, ce n'etait pas vraiment le cas, il est entre critique et homme politique. Genre presque un "José Bové" en plus gentil (il n'est pas habitue des prisons), mais aussi sympatique. Il traverse la foule, reste en contact et touche les gens, prend la tete de quelqu'un entre ses 2 mains et la fait basculer pour lui faire bien comprendre une idee, prend un autre dans ses bras pour le consoler de leur triste situation de citoyen italien. C'est aussi un beau comique : il parle du nouveau centre commercial Roma-Est avec la masse de gens qui porte des TV enoooormes de 50 ans kg sur les epaules. "Combien ca coute ?" qu'il leur a demande. "RIEN! RIEN! Non, je t'assure, RIEN!". Pour expliquer apres les arnaques du pret a la consommation.
Par exemple : une petite video.


Il fait donc critique du gouvernement, des mairies, mais ne fait pas de la critique destructive, mais de la constructive, et c'est important. Il parle de la solution Wi-max pour internet en Italie, de s'inviter au conseil d'administration de Telecom Italia, de signer des petitions et soutenir diverses associations : anti-mafia, pour l'environnement, etc
Il a donc un effet tres positif, il motive les gens a participer a la politique, et a changer des petites choses.


Mais Beppe Grillo, c'est aussi la mega-bl0gstar. Son blog est parmi les 10 blogs plus lus dans le monde entier. Deplacer 60 000 personnes pour venir voir une blogstar, en plus faire payer l'entree, moi aussi j'aimerais bien. Il a demande au debut "Faites le calcul de combien je vais gagner ce soir grace a vous!"
Mais bon, c'est pas de l'argent perdu, il l'utilise pour aider les gens.
A bientot Beppe !