mardi 6 mars 2007

Voyage en France

Ce weekend, je suis donc parti en France voir mon pere a l'hosto. Premiere chose, il va bien, mieux que ce que je pensais et son etat s'est ameliore. Dans quelques jours/semaine il sera de retour a la maison.
Mais ce qui est drole c'est jamais l'objectif, mais le chemin pour y arriver, donc dans mon cas, le voyage en lui-meme.


Samedi matin, un reveil au bruit encore plus difficile a entendre que d'habitue se met a sonner a 4h29. Oui, oui, du matin. "Ma vaffanculo !", juste dit doucement pour ne pas reveiller les collocs qui se sont couches il y a une demi-heure.
A 5h01, je descend pour prendre ma monture superpolluante a moteur : le scooter. Direction : l'aeroport de Ciampino. Un peu dur d'etre reveille, aussi de trouver la route a cette heure la. Heureusement le matin, il y a le vent frais.
Comme Millo a dit, je me suis ameliore dans la conduite de scooter : les bouchons incroyables qu'il y avait a cette heure-la, meme pas grille de feu rouge (ce qui est un miracle la nuit, trop tentant...), sur les petites ruelles non eclairees devant un camion enorme qui fait des appels de phare, et a 82km/h precisement en descente sur la bande d'arret d'urgence du periph (ou les scooters comme le mien sont interdits), toujours fier e industurbable sur mon scooter 50cc.



Arrive a l'aeroport depuis la via Appia nuova (une belle autoroute, ou la aussi, les scooters sont bien interdits), je fais un grand bonjour a mes potes gendarmes, et je me gare entre 2 motos (bah oui meme moi je ne le volerais pas ce bout de metal/plastique entre 2 superbes motos). A peine eu le temps d'acheter 2 cannoli siciliens, et je fais la queue pour la douane. Je pense que si un jour, quelqu'un essaie de passer avec tout les trucs que j'ai fait passer dans l'avion, il irait direct en prison de haute securite sans aucun procès.
Samedi, c'etait un beau casque de scooter en plastique dur avec des morceaux de plastique habilement places, tout pret pour taper sur quelques hotesses. Ca irait tres bien avec les rollers que j'avais deja pris un autre jour, avec platine en alu bien dur.
Bref, ca marche la douane, suffit de passer derriere quelques ptites vieilles.
Par contre, la bouteille d'eau (meme vide, je confirme, vive la logique), non, non, ca entre pas dans l'avion.

Je suis donc monte dans l'avion et on pouvait voir la cabine de pilotage, j'ai donc pris quelques photos. Celle ci-dessous fu ma derniere, avant que l'hotesse me dise que "on n'a pas le droit de prendre des photos dans l'avions" (donc meme quand il est au sol et arrete), me prenne l'appareil photo, le jete par terre, saute a pieds joints dessus, et me tire par l'oreille pour repeter 500 fois de ne pas prendre de photos.


Samedi soir, j'ai assiste depuis ma chambre avec ma maman, l'eclipse de la lune. Fait quelques photos. Si vous faites zoom x 900 000, vous pouvez voir passer la lune d'un point blanc, a un point rouge-exagere. Guglielmo, oui j'ai essaye, essaye, mais j'ai encore du boulot avant de pouvoir photographier cette putain de lune.


Le domain soir, mes parents m'ont lache a la gare de Bercy pour que j'aille prendre un train interminable direction Rome. 14h de train, du pur bonheur. A peine dedans, on entre dans une maree humaine de petites etudiantes francaises et americaines, avec quelques immigres clandestins. J'ai passe mon voyage avec 3 amercains tres sympas (chose rare :), qui parlaient un peu italien et etudiaient a Florence, dont une porto-ricaine qui parlait espagnitalien et un pakistanais qui parlait peu francais, et pas anglais ni italien.
J'ai donc fait une soiree a parler cebenoise, mixer un peu de mots dans toutes les langues pour faire plaisir a tout le monde, et faire ambassadeur francais pour la bouffe : sandwich baguette, pate de campagne, et cornichons.


On a parachute les americains a Florence a 7h du mat (j'espere bien d'aller les rejoindre un jour !), pour arriver a 9h40 a Rome sous la chaleur identique a celle de la Bretagne au mois d'aout.

1 Commentaires:

At 11 mars 2007 à 16:06, Blogger jyby a dit...

sandwich baguette, pate de campagne: ca m'a donne faim en avance!

 

Enregistrer un commentaire

<< Home